460 morts au travail, c’est trop – la Géorgie doit légiférer

| 0 Commentaires


Quatre cent soixante (460) travailleurs sont morts et 796 grièvement blessés en raison du refus du gouvernement géorgien de remettre en place des inspections du travail qui existaient jusqu’en 2006. De l’avis du gouvernement, ces inspections et conventions de l’OIT sont une menace pour les entreprises.

Les syndicats géorgiens sont en désaccord, et ils viennent de lancer une campagne pour faire pression sur le gouvernement afin de remplacer une récente loi-travail édulcorée par une législation instaurant une inspection efficace des lieux de travail, y compris la possibilité d’infliger des amendes ou autres sanctions.

Prenez un moment pour en savoir davantage et rejoignez nos camarades géorgiens dans leur lutte pour une loi du travail décente. Cliquez ce lien pour envoyer un message en solidarité.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.