5 mars 2018
de Andy
0 Commentaires

Fringues sympas, boîte immonde : sponsor de foot se débarrasse des syndiqués


L’entreprise allemande de vêtements Roy Robson a licencié onze adhérents syndicaux à son usine à Izmir, en Turquie.

La société est l’un des principaux sponsors des équipes de football de la Bundesliga, Werder Bremen et VfL Wolfsburg. L’usine d’Izmir compte 600 ouvriers et ouvrières.

Le syndicat du textile, Teksif, tente d’organiser depuis un certain temps mais dès que l’un d’entre eux se syndique, l’entreprise le licencie. Au total, onze syndicalistes ont été licenciés cette année. Le directeur refuse toute rencontre, sur le principe que l’entreprise ne discute jamais avec les syndicats.

Cette attitude antisyndicale est ironique, les fans de St Pauli se vantent de leur soutien aux politiques progressistes. St Pauli est célèbre dans toute l’Europe pour son sens de la responsabilité sociale.

IndustriALL lance une campagne en ligne demandant à Roy Robson de cesser ses tentatives d’empêcher ses employés de se syndiquer et d’engager un dialogue social avec leur syndicat.

Merci de prendre quelques secondes pour montrer votre solidarité en cliquant ce lien.

17 février 2018
de Derek Blackadder
3 commentaires

Canada : le mouvement syndical se déchire !


La grande nouvelle de ce début d’année est la décision d’Unifor, le plus important syndicat du secteur privé du pays, de quitter l’instance nationale du Congrès du Travail du Canada (CTC). Cette décision a provoqué des ondes de choc dans tous les syndicats et menace non seulement les programmes nationaux, mais aussi la coordination entre les syndicats régionaux et locaux. L’impact médiatique est moindre au Québec où les relations entre les affiliés du CTC sont gérées par la Fédération du Travail du Québec (FTQ).

Lire la suite →

16 février 2018
de Andy
0 Commentaires

460 morts au travail, c’est trop – la Géorgie doit légiférer


Quatre cent soixante (460) travailleurs sont morts et 796 grièvement blessés en raison du refus du gouvernement géorgien de remettre en place des inspections du travail qui existaient jusqu’en 2006. De l’avis du gouvernement, ces inspections et conventions de l’OIT sont une menace pour les entreprises.

Les syndicats géorgiens sont en désaccord, et ils viennent de lancer une campagne pour faire pression sur le gouvernement afin de remplacer une récente loi-travail édulcorée par une législation instaurant une inspection efficace des lieux de travail, y compris la possibilité d’infliger des amendes ou autres sanctions.

Prenez un moment pour en savoir davantage et rejoignez nos camarades géorgiens dans leur lutte pour une loi du travail décente. Cliquez ce lien pour envoyer un message en solidarité.

8 février 2018
de Andy
0 Commentaires

Mauvaise nouvelle – Esmail Abdi renvoyé en prison


Le leader syndical des enseignants iraniens, Esmail Abdi, a été ramené à la prison, tristement célèbre, d’Evin le samedi 20 janvier.

Il avait été libéré le 9 janvier, mais ce n’était qu’une suspension temporaire de sa peine de six ans, débutée en 2016.

Les autorités ont refusé de prolonger son congé, malgré sa mauvaise santé résultant de conditions de détention difficiles.

Esmail Abdi a été ciblé pour son activisme syndical et ses campagnes pour les droits des enseignants et l’éducation publique gratuite. Il n’a commis aucun crime.

S’il vous plaît, prenez un instant pour envoyer un message de protestation en cliquant ce lien.

8 janvier 2018
de Andy
0 Commentaires

Fidji. Levez le lock-out à l’aéroport de Nadi


Les travailleurs de l’aéroport international de Fidji, pour une fois, n’ont pas travaillé durant les fêtes de fin d’année. En lock-out depuis le 16 décembre, ils sont interdits d’accès à leur travail et privés de salaire. Pourquoi ? Ils ont osé défier leur direction.

L’entreprise qui fournit des services au sol à l’aéroport appartient principalement au gouvernement fidjien, mais 49% des actions appartiennent aux travailleurs.

Actionnaires minoritaires, ils ont tenté de soulever des questions lors des assemblées générales d’actionnaires, notamment au sujet de la gestion de l’entreprise et concernant leurs salaires qui n’ont aucunement augmenté au cours des 11 dernières années.

Mais surprise ! En retournant au travail, ils ont été interdits d’accès.

La Fédération Internationale des Ouvriers du Transport appelle à une protestation mondiale contre le lock-out et a lancé cette campagne sur LabourStart.

S’il vous plaît prenez une minute pour montrer votre soutien aux travailleurs de l’aéroport de Fidji en cliquant ce lien.