18 juin 2018
de Andy
0 Commentaires

Oracle Corée refuse de négocier une première convention collective…

Les travailleurs du géant des logiciels informatiques Oracle sont en grève depuis le 16 mai, après l’échec des négociations pour une première convention collective.
Le syndicat coréen des employés d’Oracle a été créée en octobre 2017 principalement en réponse à des systèmes de rémunération et d’indemnisation injustes et non transparents.

Les heures de travail moyennes à Oracle Corée sont d’environ 80-100 heures par semaine, mais la plupart des travailleurs n’ont vu aucune augmentation de salaire au cours des 10 dernières années.
La société a également licencié injustement environ 100 travailleurs en 2017 et n’a pas reconnu les responsables syndicaux à temps plein.

Oracle est l’un des plus grands éditeurs de logiciels au monde et a réalisé plus de 9 milliards de dollars de bénéfices au cours de l’exercice 2017.

Larry Ellison, cofondateur et désormais président exécutif d’Oracle, est la huitième personne la plus riche du monde.

Appelez la direction d’Oracle Korea à engager immédiatement des négociations de bonne foi avec le syndicat coréen des employés d’Oracle et à mettre un terme à l’exploitation des travailleurs qui font le succès de l’entreprise.

S’il vous plaît, prenez un instant pour montrer votre solidarité avec les grévistes d’Oracle, en cliquant ce lien.

15 juin 2018
de Andy
0 Commentaires

Il est temps de parler du comportement de XPO

XPO Logistics est l’une des plus grandes multinationales du secteur de la logistique. Elle est accusé par les syndicats en Europe et aux États-Unis de cultiver une «culture d’entreprise toxique» par ses comportements antisyndical et méprisant envers les salariés.

Cette histoire nous en dit beaucoup sur l’entreprise :
En octobre 2017, Linda Jo Neal (travailleuse dans un entrepôt exploité par XPO Logistics à Memphis, Tennessee) est décédée dans l’atelier, la direction lui ayant refusé une assistance médicale durant 56 minutes.

Linda Jo Neal n’est pas la seule victime des politiques inhumaines de XPO.

De nombreuses femmes ont récemment fait état d’allégations de discrimination systémique fondée sur le sexe, de discrimination fondée sur la grossesse, de harcèlement sexuel et de conditions de travail dangereuses.

Mais la compagnie n’écoute pas.

Le mouvement syndical international, avec des organisations représentant les travailleurs de XPO dans plusieurs pays, a lancé une importante campagne en ligne sur LabourStart exhortant les dirigeants de l’entreprise à s’asseoir à la table de négociations pour aborder ces questions.

Merci de prendre un moment pour montrer votre soutien, en cliquant ce lien.

13 juin 2018
de Andy
0 Commentaires

300 jours sur la ligne de piquetage !

Imaginez-vous dans cette situation… Vous avez réussi à former un syndicat sur votre lieu de travail. Vous avez reçu une reconnaissance officielle du gouvernement. En vertu de la loi, votre employeur est tenu d’ouvrir des négociations avec vous. Mais l’employeur refuse. Donc, vous sortez sur la ligne de piquetage. Près d’une année passe, et la situation ne change pas. Que faire ?

C’est ce qui est arrivé aux travailleurs de DHL Express en Turquie. Ils sont sur la ligne de piquetage depuis le 17 juillet 2017 – plus de 300 jours. Ils se sont maintenant tournés vers le mouvement syndical international pour obtenir de l’aide. Nous devons envoyer des milliers de messages à la direction de DHL Express pour leur dire de reconnaître ce syndicat, d’ouvrir des négociations et de jouer franc jeu avec leurs employés.

Il vous faudra juste un moment pour envoyer votre message en cliquant ce lien. Merci de l’envoyer tout de suite.

4 juin 2018
de Andy
0 Commentaires

Etats-Unis. Chez Wendt, les travailleurs ont besoin de notre solidarité

En juin 2017, les travailleurs de Wendt Corporation, une usine de recyclage de ferraille basée à Buffalo, New York (États-Unis), se sont battus et ont obtenu respect et dignité en formant un syndicat affilié aux métallos. Voilà pour la bonne nouvelle.

La moins bonne : un an plus tard, l’entreprise fait toujours preuve de mauvaise foi, refusant d’une part, de négocier une première convention collective et d’autre part, en menant une campagne antisyndicale, harcelant les membres du syndicat et menaçant de les licencier.

L’Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois (IBB), la fédération syndicale mondiale à laquelle ces travailleurs sont affiliés, a lancé un appel à la solidarité avec les travailleurs de Wendt.

Nous exhortons la direction d’arrêter sa campagne haineuse et de négocier avec le syndicat.

Merci de prendre quelques secondes pour envoyer un message de solidarité avec ces travailleurs. Il suffit de cliquer ce lien.

Dans le climat actuel aux États-Unis, les travailleurs font preuve d’un grand courage en prenant la décision de s’organiser syndicalement. Mobilisons des milliers de nos camarades pour montrer aux travailleurs de Buffalo qu’ils ne sont pas seuls. Partagez cette campagne – faîtes passez le mot !

22 mai 2018
de Andy
0 Commentaires

Les cheminots français en lutte contre la privatisation ont besoin de notre soutien

Les cheminots français ont exprimé leur forte désapprobation de la réforme proposée du système ferroviaire menant à la privatisation.

Ils ont participé massivement aux mobilisations nationales.

Le gouvernement a choisi de ne pas ouvrir de négociations sérieuses avec eux.

Les syndicats soutiennent que la concurrence n’est pas une solution conçue pour améliorer le système ferroviaire, mais pour enrichir les entreprises et sous-contractants privés.

Les cheminots français ont lancé une campagne en ligne avec la Fédération internationale des ouvriers du transport, sur LabourStart.

Merci de montrer votre soutien en envoyant votre message au gouvernement français : cliquez ici pour envoyer votre message.

Pour en savoir plus sur les travailleurs et leurs syndicats en France, consultez la page d’informations de LabourStart France.

Et s’il vous plaît, transférez ce message à vos amis syndicalistes ou sympathisants et à vos structures.