Warning: sprintf(): Too few arguments in /homepages/6/d91113454/htdocs/fr/wordpress/wp-content/plugins/og/vendor/iworks/opengraph.php on line 743

Guatamala. Cessez la répression des leaders syndicaux !

| 0 Commentaires

Au cours des derniers mois, le gouvernement Morales au Guatemala a accru la persécution des dirigeants associatifs, des activistes, des journalistes et des syndicalistes.

Récemment, Luis Alpirez Guzmán, secrétaire général du Syndicat national des travailleurs de la santé du Guatemala (SNTSG), et Dora Regina Ruano, de la même organisation, ont été détenus pendant une dizaine de jours pour avoir négocié et signé un accord collectif entre le syndicat et les Autorités du ministère de la Santé en 2013.

Le gouvernement actuel les a accusés « d »abus de pouvoir » parce que le ministère de la Santé n’avait pas suffisamment de fonds pour s’acquitter de ses obligations en vertu de la nouvelle convention collective. Bien qu’ils aient été libérés de prison, les deux dirigeants syndicaux restent en résidence surveillée.

Le SNTSG et l’Internationale des services publics ont lancé une campagne d’urgence pour exiger du gouvernement guatémaltèque qu’il renonce immédiatement à toutes les charges retenues contre Dora Regina Ruano et Luis Alpirez Guzmán et de mettre fin à la répression des acteurs sociaux.

S’il vous plaît, prenez un instant pour envoyer un message de protestation en cliquant ce lien.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.