Parents syndiqués ? Pas d’école !

| 0 Commentaires

L’une des plus grandes entreprises mondiales de manutention dégrade systématiquement les salaires et conditions des ouvriers qui chargent et déchargent des navires sur le front de mer de Jakarta.

L’ICTSI oblige les travailleurs à prolonger les heures supplémentaires dangereuses – simplement pour atteindre un niveau de salaire vital. Mais les membres du syndicat se voient discriminés. Privés d’heures supplémentaires par l’entreprise, beaucoup sont maintenant incapables de faire face à leurs dépenses de base, ce qui se traduit par des expulsions de leurs logements et le retrait des enfants de l’école.

L’ICTSI punit ces travailleurs syndiqués qui refusent de courber l’échine.

En collaboration avec la Fédération Internationale des Ouvriers du Transport, nous venons de lancer une campagne en ligne appelant l’ICTSI à cesser ces pratiques discriminatoires en payant des salaires décents à tous les manutentionnaires.

Cliquez ici pour envoyer un message de solidarité.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.