Kazakhstan. Halte à la persécution des leaders syndicaux !

| 0 Commentaires

Il y a quelques jours, je vous ai écrit à propos de la répression des syndicats indépendants en Biélorussie, une ancienne république soviétique. Aujourd’hui, nous avons besoin de votre aide pour combattre la répression antisyndicale dans une autre ancienne république soviétique, le Kazakhstan.

Fin juillet 2017, un tribunal a condamné la présidente de la Confédération des syndicats indépendants (KNPRK), Larisa Kharkova, à quatre ans de restriction de sa liberté de mouvement et à cinq ans d’inéligibilité aux fonctions de dirigeant d’un syndicat.

Auparavant, le vice-président du KNPRK, Nurbek Kushakbaev, et le délégué du syndicat de l’usine Oil Construction Company, Amin Eleussinov, ont été condamnés à des peines d’emprisonnement.

Participez à notre campagne en ligne, à l’appel de la Confédération Syndicale Internationale et la fédération mondiale, IndustriALL, en envoyant un message au gouvernement Kazakh  rappelant ses obligations internationales.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.