Biélorussie. Des syndicalistes accusés de détournement fiscal !

| 0 Commentaires

Le gouvernement de la Biélorussie a lancé une campagne contre les syndicats indépendants. Nous avons besoin de votre soutien pour le faire reculer.

Le 2 août, Gennady Fedynch, président du Syndicat des travailleurs de l’industrie de la radio et de l’électronique (REP) et membre du Comité exécutif d’IndustriALL, et Ihar Komlik, Trésorier du REP et dirigeant régional du REP à Minsk, la capitale, ainsi que plusieurs employés de l’organisation, ont été détenus et interrogés par les autorités biélorusses.

Les deux dirigeants syndicaux sont maintenant mis en examen au prétexte d’une évasion fiscale à grande échelle et risquent des peines de prison ferme de 3 à 5 ans.

Ihar Komlik est incarcéré depuis le 2 août.

Les accusations du gouvernement concernent des impôts impayés sur des dons de solidarité versés par le public au syndicat en 2011 qui ne peuvent, comme il le prétend, être assimilés à des versements provenant de fonds privés.

Les accusations sont sans fondement et visent à saper le syndicat en représailles à ses positions et celles de ses dirigeants concernant la protection des droits civiques, économiques et sociaux des travailleurs de la Biélorussie.

Rejoignez notre action pour demander la libération immédiate d’Ihar Komlik, et la fin de la poursuite pénale de Gennady Fedynich en cliquant ce lien.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.