Warning: sprintf(): Too few arguments in /homepages/6/d91113454/htdocs/fr/wordpress/wp-content/plugins/og/vendor/iworks/opengraph.php on line 743

En Iran, les inimaginables conséquences de la participation à une manifestation pacifique…

| 0 Commentaires

Le 4 août 2018, le syndicaliste iranien Mohammed Habibi a été condamné à dix ans et demi de prison.

La peine prononcée par le tribunal révolutionnaire islamique iranien comprend également l’interdiction d’exercer toute activité sociale et politique pendant deux ans, une interdiction de voyager de deux ans et 74 coups de fouet.

Vous avez bien lu(e) : 74 coups de fouet !

Quel fût son crime?

Être membre de l’Association professionnelle des enseignants de Téhéran ! Mohammed Habibi est l’un des nombreux syndicalistes indépendants harcelés par les autorités iraniennes pour avoir poursuivi leurs activités légitimes.

Il a été arrêté en mai lors d’une manifestation pacifique et est depuis, détenu dans des conditions extrêmement difficiles.

Les membres de sa famille qui lui ont rendu visite en prison ont déclaré qu’il avait été sévèrement maltraité. Les autorités publiques continuent de lui refuser le soutien médical urgent dont il a besoin.

L’Internationale de l’Éducation, qui représente plus de trente millions d’enseignants et d’employés de services annexes, a lancé une campagne sur LabourStart pour exiger que l’Iran libère Mohammed Habibi.

Merci de prendre un moment pour montrer votre soutien en cliquant ce lien.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.